Les cicatrices

Accueil Forums Module “Bases” Les cicatrices

  • Ce sujet contient 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par asvape, le il y a 7 mois.
Vous lisez 1 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #4320 Répondre
      asvape
      Maître des clés
      • #4335 Répondre
        asvape
        Maître des clés

          Les cicatrices chéloïdes sont un type de cicatrice anormale qui se caractérise par des propriétés distinctes:

          • surélévation,
          • forme irrégulière,
          • couleur plus foncée que la peau environnante rouge, violacée ou brune,
          • possibles démangeaisons et douleurs et croissance continue : Contrairement à d’autres types de cicatrices qui ont tendance à s’aplatir et à s’estomper avec le temps, les cicatrices chéloïdes ont souvent une croissance continue. Elles peuvent augmenter de taille pendant des mois, voire des années, après la blessure initiale.

          La formation d’une cicatrice chéloïde est un processus complexe et pas complètement compris, mais il est probablement dû à un mélange de facteurs génétiques, immunologiques et environnementaux. Voici quelques raisons possibles pour lesquelles une cicatrice peut devenir chéloïde :

          • Prédisposition génétique , type de peau (les personnes ayant une peau plus foncée ont tendance à être plus susceptibles de développer des cicatrices chéloïdes).
          • Type de blessure : Les cicatrices chéloïdes ont tendance à se former à la suite de blessures traumatiques, de chirurgies, de brûlures, d’incisions chirurgicales, d’accidents ou d’infections. Les zones où la tension de la peau est importante sont plus sujettes à la formation de cicatrices chéloïdes.
          • Réaction immunitaire anormale à la blessure ou à la cicatrisation. Cette réponse immunitaire peut entraîner une production excessive de collagène, ce qui conduit à l’épaississement de la cicatrice.
          • Facteurs hormonaux : Les hormones peuvent également jouer un rôle telles que celles qui se produisent pendant la grossesse, peuvent influencer la formation de cicatrices chéloïdes.
          • Inflammation chronique : Une inflammation chronique dans la zone de la cicatrice peut favoriser le développement de cicatrices chéloïdes.

          Il donc difficile de prédire qui développera effectivement une cicatrice chéloïde. De plus, les cicatrices chéloïdes peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre en termes de gravité et de réponse aux traitements.

          Le traitement d’une cicatrice peut être effectué par une esthéticienne avec un équipement RNI dès lors qu’elle est définie comme non chéloïde et qu’elle ne développera pas en chéloïde dont le traitement est réservé aux médecins. Dès lors la cicatrice doit être “mature” ou Blanche.

      Vous lisez 1 fil de discussion
      Répondre à : Les cicatrices
      Vos informations :




      You cannot copy content of this page